Caribou forestier et foresterie au Québec: le fédéral agit, des discussions à venir

Photo: Peupleloup Creative Commons

De l’industrie
Typographie
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le gouvernement fédéral a annoncé son intention d'interdire la coupe forestière sur 1,6 million d'hectares de terres au Québec afin de protéger le caribou forestier.

Cette décision est un coup dur pour l'industrie forestière québécoise, qui risque de perdre des milliards de dollars en revenus et des milliers d'emplois.

L'interdiction de la coupe forestière touchera particulièrement la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, où se trouve une grande partie de l'habitat du caribou. Boisaco, une entreprise forestière de la région, est particulièrement touchée par la décision, car 70 % de ses approvisionnements en bois se trouvent dans les zones visées par l'interdiction.

Le gouvernement fédéral soutient que la décision est nécessaire pour protéger le caribou forestier, qui est une espèce en voie de disparition. Cependant, l'industrie forestière québécoise soutient que la décision est excessive et qu'elle n'a pas tenu compte des impacts économiques sur la région.

Le gouvernement fédéral a ouvert une période de consultation publique pour recueillir les commentaires sur la décision. La consultation se poursuivra jusqu'au 18 août 2024.

Pour en savoir plus, lire l'article complet de Guillaume Roy dans Le Devoir.