Les grands titres

Un projet de bioraffinerie estimé à 300 M$ viendrait s’installer en Beauce-Sartigan, menant à la création d’une centaine d’emplois.

Le projet Bioénergie La Tuque (BELT) poursuit son cheminement et affiche avec confiance son objectif d’aménager une usine de bioraffinerie forestière dans le Haut-Saint-Maurice.

La Tuque, le 30 novembre 2020 – Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, est fier d’annoncer que le Gouvernement du Québec accorde, dans le cadre du programme Technoclimat – volet pour la production de bioénergies, une aide financière de 5 943 000 $ à Bioénergie La Tuque pour démontrer le potentiel précommercial de produire des biocarburants à partir de biomasse forestière résiduelle.

CelluForce a récemment terminé un essai de mise à l'échelle industrielle sur un film d'emballage LDPE. 1 GSM de CelluForce NCC® a été enduit sur un rouleau de 54,5'' par 1400LFT.

On entend souvent parler des microbilles de plastique que contiennent les cosmétiques et de leurs effets sur l'environnement. L’entreprise Anomera est sur le point de mettre en production une nouvelle technologie novatrice qui pourrait changer la donne.

Les premiers souliers de course au monde à utiliser une fibre appelée Dyneema, légère et 15 fois plus solide que l’acier, conçus sans couture et écologiques.

Un débat politique et environnemental majeur se profile à l’approche de la COP26 qui aura lieu en Écosse en novembre prochain. L’UE et l’industrie forestière encouragent la biomasse ligneuse (transformation des arbres en pellets de bois et combustion de ces derniers pour produire de l’électricité), en affirmant que les recherches démontrent que la biomasse est durable et ne produit aucune émission.

Les plus grands risques associés au premier stade de développement d’usines modernes de bioénergie sont souvent liés à l’identification d’un accès fiable, durable et au meilleur coût possible à la matière première.

Larry Sullivan, Forest2Market – Selon un récent rapport du Fonds monétaire international, l’industrie des combustibles fossiles reçoit en terme de subsides gouvernementaux des sommes atteignant les 5,3 trillions$ ou 10 millions$ à la minute!! C’est plus que les dépenses globales en santé de tous les gouvernements mondiaux.

Setra – L’usine Pyrocell à Gävle, en Suède, est entrée en phase de production, transformant du bran de scie en bio-huile combustible.

Antero Laitinen, Ilkka Hiltunen, VTT - Que ce soit par pyrolyse ou par gazéification, la production de biocombustibles à partir de la lignocellulose de différentes plantes est sur le point d’exploser.

Après avoir finalisé avec succès une phase de tests, le consortium Bionext annonce la mise sur le marché de la technologie BioTfuel en début 2022.