Les grands titres

L'Association des produits forestiers du Canada (APFC) a un mandat d'envergure. Non seulement être la voix nationale et internationale des producteurs de bois, de pâte et de papier au Canada représente une tâche considérable mais l'Association s'efforce également de tirer parti des multiples opportunités qui se présentent.

Tandis que l'industrie forestière comme les autres se réoriente et se creuse de nouvelles niches dans leurs marchés respectifs, un phénomène grandissant menace de saper les progrès réalisés jusqu'ici.

Le monde a changé au cours des dernières semaines en raison de la pandémie de Covid-19. Ceux d'entre nous qui vivent dans une ville s’isolent en travaillant à domicile et en sortant seulement pour faire de l'exercice ou faire l’épicerie. Mais à quoi cela ressemble-t-il pour les grandes entreprises exploitant des installations de production dans l'industrie des produits forestiers?

La société Produits Forestiers Résolu a récemment annoncé un investissement de 27 millions de dollars pour construire une usine de filaments de cellulose de 21 tonnes par jour dans son usine de papier de Kénogami, qui devrait démarrer en 2021.

L'année dernière, j'ai eu l'occasion de conduire le long de la côte est de l'Afrique du Sud, au nord de Durban. Pendant la majeure partie du trajet, les terres environnantes étaient recouvertes d'une végétation arbustive largement espacée.

L’an dernier j’écrivais sur les compagnies papetières qui, en plus de leurs principales productions, tendent à se mouiller dans des domaines non traditionnels.

La lignine suscite un intérêt croissant de la part des chercheurs ainsi que des industries forestières, plastiques et énergétiques.

La nanocellulose n’est peut-être pas le sujet de l’heure mais ce seul mot continue de captiver notre industrie. En l’écrivant sur Google pour les besoins de cet article, on obtient 701 000 résultats en seulement 0,45 seconde. Nul besoin d’ajouter qu’il s’agit toujours d’un sujet chaud.

« Traversant la pandémie de la Covid-19 en fournissant à nos clients des produits essentiels tout en assurant la santé et la sécurité de nos employés. »

« Imaginez … que tout le monde comprend votre stratégie en santé et sécurité. Imaginez … que votre environnement de travail est entièrement sécuritaire. Imaginez … que tout le monde connait son rôle qu’il a à jouer en santé sécurité. Imaginez … 3 ans et demi passés sans que personne ne se blesse : c’est ça Kruger Énergie. »

Avec ses revenus de 2,9 milliards$ US et des exportations de pâte commerciale, de papier tissu et de produits du bois dans plus de 70 pays, Produits Forestiers Résolu pourrait facilement s'asseoir sur ses lauriers et s'enorgueillir de sa position de leader dans son domaine au Canada.

Dans mon dernier blogue, j'ai insisté sur le fait que les principes de la chimie verte offrent des façons pratiques et vérifiables de mener des stratégies d'innovation et d'accélérer la transformation dans l'industrie des pâtes et papiers (P&P).

Le niveau de pollution toujours plus élevé dans le monde (sol, air, eau) requiert une action urgente et des solutions mesurables. En combinant cette pollution à la croissance de la population à plus de 9 milliards de personnes d'ici 2050 (OCDE 2012),

Le procédé de mise en pâte Kraft, breveté en 1879 et implanté en 1890, démontre une résilience depuis plus de 100 ans, procédé qui produit toujours une pâte aux propriétés de force supérieures et permet un taux de récupération des produits chimiques de 98% et une grande efficacité énergétique.

En Colombie-Britannique, les dommages causés par les xylophages marins réduisent la durée de vie des billes utilisées pour maintenir les paquets de bois ensemble pour le stockage et le transport.

La liste des plus récents rapports et publications de FPInnovations est maintenant disponible pour la période se terminant le 31 mars 2020.

Au cours de la dernière décennie, le bois lamellé-croisé (ou CLT) a été de plus en plus utilisé dans de nombreux bâtiments au Canada. D’autres produits massifs en bois sont également utilisés et développés, permettant aux concepteurs de choisir les matériaux à partir d’une large gamme de produits.

Le pendant canadien du FSC (Forest Stewardship Council) tente ces temps-ci de prendre ses distances par rapport à une vidéo promotionnelle qui a provoqué la colère de clients canadiens dans l’emballage. Pourtant cette vidéo, qui véhicule deux affirmations complètement fausses, reste accessible au public sur le site web canadien du FSC.

Oui, les détritus en plastique (n'importe quel déchet en l'occurrence) et la pollution marine sont terribles et nous devons examiner de près nos habitudes de consommation et réduire notre consommation de combustibles fossiles.

Le taux de récupération domestique des boîtes bleues de l'Ontario a encore diminué pour atteindre son niveau le plus bas depuis 2005. Selon Intendance Ontario, le taux de récupération de 2017 était de 61,3 %, en baisse Ontario Blue Box 2017de presque 2 % par rapport à l'année précédente. La cible provinciale est de 60 %.

Le coronavirus a d'énormes répercussions sur l'économie mondiale et l'industrie des produits forestiers n’y fait pas exception, car de nombreux producteurs de pâtes et papiers et de bois d’œuvre ralentissent leurs activités.

C'est l'usine de Produits Kruger à Gatineau, qui a été la première à obtenir la certification ISO 50001, octroyée par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ), pour la gestion de l'énergie. Grâce à la mise en place de ce nouveau système, Kruger espère réduire la facture énergétique de 3 % l'an prochain.

Près de 100 millions de dollars ont déjà été investis dans Nordic Kraft, le projet de relance de l'usine de pâte Kraft de Lebel-sur-Quévillon, ce qui représente le tiers des investissements totaux.

L'édition 2018 du cours Pâtes, papiers et bioproduits s'est déroulée au siège social de FPInnovations à Pointe-Claire, au Québec, et a offert une formation pratique à 45 participants venus du Canada et des États-Unis. Plus d'interactivité, plus de démonstrations, plus de formation pratique pour une compréhension approfondie des pratiques actuelles de l'industrie.

Le renouvellement de la main-d'œuvre sera l'un des grands défis de la décade à venir. En 2025, 75% des employés des entreprises canadiennes seront de la génération Y. Qui sont ces milléniaux ?

International Paper et Conservation de la Nature, un organisme privé à but non lucratif, unissent leurs forces pour faire progresser la science de la foresterie intelligente face aux dérèglements du climat.

Dans mon dernier texte, je vous posais la question à savoir : « ce que vous appeliez urgence, s’appelle-t-il encore urgence? » En fait, je voulais soulever chez vous cher leader, une réflexion quant aux sources de stress et aux effets sur votre santé et celle de votre équipe.

Je me permets de vous poser cette question étant donné le contexte. Il y a quelques semaines déjà, la terre a continué de tourner, mais les gens qui l’habitent ont dû changer beaucoup de chose dans leur vie en réponse à la pandémie.

Dans un contexte tout à fait exceptionnel où la population du Québec se prépare à l’isolement prolongé et où les milieux de travail doivent s’adapter, voici un guide pouvant vous être utile à la réflexion face à l’exercice de certains métiers et certaines professions, classés « services essentiels » ou non.

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.