Le flot des échanges de bois d’œuvre a changé presque instantanément lorsque la Russie a envahi l’Ukraine à la fin février. Les sanctions commerciales et restrictions sur les transactions financières par l’Europe et l’Amérique du Nord de même que l’Asie ont achevé de figer les expéditions en provenance de Russie et de Biélorussie.

Plus d'articles...