Un programme quinquennal de R-D sur la cellulose nanocristalline (CNC), administré par FPInnovations et financé par ArboraNano ainsi que par des organismes gouvernementaux, a donné lieu à un impressionnant catalogue d’une cinquantaine d’articles scientifiques évalués par des pairs et à un investissement de 1,6 million de dollars dans la recherche visant à faire progresser le développement d’applications pour ce bioproduit dérivé de la fibre de bois.

Les routes construites sur des sols à faible capacité portante peuvent entraîner une diminution de la charge utile des camions et une inhibition de la traction des véhicules; elles représentent un danger pour la sécurité et mènent à des coûts d’entretien plus élevés sur la durée de vie utile de l’infrastructure.

L’utilisation de trains doubles de type B (trains B) de huit à 9 essieux comme configuration alternative gagne du terrain dans l’Ouest canadien. Une nouvelle méthode de calcul développé récemment par FPInnovations a mené à la découverte d’avantages significatives de l’utilisation de trains B à neuf essieux sur les routes.

Tout le monde a été touché par la pandémie de COVID-19. Peu importe les sentiments négatifs que vous ressentez probablement envers le virus, il est indéniable qu’il a été un catalyseur de changement. La pandémie a poussé l’industrie forestière à repenser ses façons de faire et à accélérer son évolution.

Au cours de la dernière décennie, le bois lamellé-croisé (ou CLT) a été de plus en plus utilisé dans de nombreux bâtiments au Canada. D’autres produits massifs en bois sont également utilisés et développés, permettant aux concepteurs de choisir les matériaux à partir d’une large gamme de produits.

C’est connu : nos forêts sont une clé essentielle à la lutte aux changements climatiques. En plus de séquestrer du carbone, l’utilisation de sa biomasse comme source d’énergie ou comme matière première permet de substituer des produits à base de combustibles fossiles.

Les scientifiques ont déchiffré le code de la lignine kraft fabriquée à partir de la liqueur noire dans les années 1940, mais avec l’attention mondiale portée au changement climatique et l’engagement des gouvernements du monde entier à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) tout en soutenant les économies durables, la production efficace de lignine et l’amélioration de sa qualité n’ont jamais été des sujets aussi brûlants dans les milieux du bioraffinage qu’aujourd’hui.

Plus d'articles...

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.