Fin de la grève à l'usine Kruger de Trois-Rivières

De l’industrie
Typographie
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les travailleurs syndiqués de l'usine Kruger à Trois-Rivières ont entériné une nouvelle convention collective de 4 ans, mettant fin à la grève déclenchée le 30 mai 2024.

L'entente prévoit des augmentations salariales historiques pour les employés. Dès le 1er mai 2024, ils bénéficieront d'un ajustement de 8% ainsi qu'une hausse additionnelle de 3%. En 2025, les salaires seront majorés de 1,30$ l'heure, puis de 2,25% minimum en 2026 et 2027. Les employés de production verront leurs salaires augmenter de 1,25$ l'heure, et les employés de métier de 1$ l'heure dès 2024. Au total, ces hausses représentent une augmentation cumulée d'environ 24% sur 4 ans.

L'entente comprend également des améliorations aux avantages sociaux, aux vacances, au régime de retraite et l'instauration d'une banque d'heures supplémentaires pour la production. Les primes de quart de soir et de nuit seront aussi bonifiées, passant respectivement à 1$ et 1,25$ l'heure.

Le syndicat Unifor s'est réjoui de cette "entente historique" obtenue après des mois de négociations tendues avec l'employeur. Les représentants syndicaux ont salué la détermination et la solidarité des membres qui ont permis d'arracher ces gains majeurs.

La reprise du travail a eu lieu dès mercredi soir à 23h, permettant le retour aux opérations normales de l'usine.