La papeterie Chapelle- Darblay pourrait se recycler dans l’hydrogène

Rassemblement de salariés devant la Chapelle-Darblay, le 25 juin 2020. - © Alexandre-Reza Kokabi/Reporterre

Internationales
Outils
Typographie

L’activité papetière de la Chapelle-Darblay pourrait disparaître au profit d’une unité de production d’hydrogène. C’est en tout cas la crainte des représentants du personnel, qui tentent de sauver leur outil de production depuis douze mois.

L’affaire était quasiment pliée. L’usine de la Chapelle-Darblay, située à Grand-Couronne (Seine-Maritime), dernière en France à produire du papier 100 % recyclé, devait être reprise par l’industriel belge VPK.

Lire la suite de l'article

Source : Reporterre

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.