Début des travaux d'entretien dans les usines de papier et de pâte

De l’industrie
Outils
Typographie

SAINT JOHN, N.-B. - Un solide plan opérationnel de lutte contre la COVID-19 axé sur la santé et la sécurité des employés, des entrepreneurs et de la collectivité en général a été étudié et révisé par les responsables provinciaux.

L’arrêt à des fins d’entretien à hauteur de 20 millions $ à Irving Tissue et Irving Pulp & Paper commencera le dimanche 30 mai.

Les usines doivent être entretenues tous les 12 à 18 mois afin d’inspecter, certifier, améliorer et entretenir les machines. Les derniers plans d’arrêt ont été reportés à deux reprises, en raison de la pandémie. Le dernier arrêt pour entretien a eu lieu en septembre 2019.

« Les travaux en cours représentent un investissement annuel dans l’avenir de l’usine et de la communauté. Les travaux d’entretien continus et les investissements dans l’amélioration environnementale et la modernisation des équipements lui ont permis de compter parmi les usines les mieux gérées du pays depuis 1893 », déclare Mark Mosher, vice-président d’Irving Pulp & Paper, Limited. « Aujourd’hui, l’usine de pâte de Saint John est au cœur de la chaîne de valeur des produits forestiers de la province et soutient de nombreux emplois dans les collectivités du Nouveau-Brunswick. »

Plus de 800 entrepreneurs locaux seront sur place pendant une période de 12 jours pour effectuer les principaux travaux d’entretien, bien moins que les niveaux historiques de 1 600 entrepreneurs que nous avions connus. Des efforts importants ont été déployés pour maximiser les entrepreneurs du N.-B. et seuls 48 entrepreneurs externes au Nouveau-Brunswick (contre une moyenne de 250 à 300 lors des arrêts précédents) seront sur le site. Tous les entrepreneurs externes au Nouveau-Brunswick auront accompli la période d’isolement obligatoire de 14 jours avant le début des travaux.

Le plan opérationnel de lutte contre la COVID-19 revu par les responsables de la santé publique, de Sécurité publique et de Travail sécuritaire NB comprend les mesures suivantes :

  • 1 300 capteurs de proximité (offrant une alerte visuelle lorsque des personnes se trouvent à moins de 6 pieds de distance et une possibilité de traçage immédiat des contacts);
  • 50 remorques pour les entrepreneurs désignés, des toilettes portables pour une personne, une tente-repas extérieure, des installations supplémentaires de désinfection et de lavage des mains;
  • Des repas fournis par un fournisseur de services alimentaires local, dans un emballage individuel; et
  • Un dépistage actif quotidien avec des tests rapides administrés aux entrepreneurs asymptomatiques avant le premier jour, et des tests PCR pour les travailleurs des zones à haut risque.

Source : JD Irving