800M$ pour les combustibles renouvelables

Biomasse
Outils
Typographie

Arbor Renewable Gas LLC, une compagnie de Houston créée en 2019 qui produit de l’essence renouvelable et de l’hydrogène vert à partir de résidus de bois et forestiers, envisage d’installer une usine de 800 millions$ à West Baton Rouge Parish qui capturerait et retiendrait ses émissions atmosphériques.

Opérant sous le nom de Magnolia Renewable Fuels LLC, le nouveau complexe produirait de l’essence renouvelable à partir de la biomasse de résidus de bois provenant d’opérations en Louisiane et au Mississippi. Le projet créerait 32 emplois directs bien rémunérés (99 000$ annuellement plus bénéfices). La Louisiana Economic Development estime de son côté que le projet supporterait au moins 110 emplois indirects pour un total de 142 postes. Ce développement, au plus fort des travaux, compterait 880 emplois dans la construction.

« L’engagement de la compagnie envers une empreinte carbone réduite rencontre justement les objectifs de l’État de la Louisiane qui s’est engagé à atteindre le zéro émission net d’ici 2050, » de commenter le gouverneur de l’État, John Bel Edwards.

L’usine flambant neuve serait située sur le Terminal ferroviaire de Port Allen, qui offre un accès facile pour les opérations en forêt. Magnolia alimentera le complexe en résidus de pins jaunes. Arbor Gas a récemment annoncé un projet similaire à Beaumont, au Texas. A pleine capacité, le complexe louisianais d’Arbor Gas produirait jusqu’à 2000 barils par jour d’essence renouvelable, avec un potentiel d’augmentation. Depuis 2020, la région de Baton Rouge est en plein essor, ayant annoncé divers investissements pour une valeur globale de 18,5 milliards$.


Jaclin Ouellet, Journaliste, Le Maître papetier