L’économie circulaire à l’œuvre : l’innovation

Avancées dans l’industrie papetière
Outils
Typographie

Saviez-vous qu’en utilisant des produits forestiers, vous prenez part à l’économie circulaire?

Dans l’économie circulaire, les ressources naturelles renouvelables sont transformées de façon durable et efficiente, ce qui les valorise et réduit les déchets. L’adoption d’une telle approche systémique par les industries rend notre économie plus efficace, plus compétitive et plus durable.

L’industrie des produits forestiers est au premier plan de la transition à l’économie circulaire. Tout commence par notre principal intrant, la fibre de bois, qui est une ressource naturelle renouvelable. Nous récoltons les arbres pour en faire du bois d’œuvre et en transformons les restes en produits utiles. Nos procédés sont hautement efficients, et conçus pour réduire au minimum les résidus et les émissions de carbone. Nos investissements dans l’innovation nous permettent de trouver sans cesse des moyens d’exploitation plus efficients et de développer de nouvelles applications pour la fibre. De plus, étant donné que les produits du bois stockent le carbone à long terme et que les produits papetiers sont recyclables, les avantages du bois s’avèrent perpétuels.  

Cette série de billets de blogue présente trois façons dont Résolu contribue à l’économie circulaire. La semaine dernière, nous avons parlé d’intégration. Nous nous penchons cette semaine sur l’innovation. Il sera ensuite question du lien entre l’économie circulaire et nos objectifs en matière de climat. Nous espérons que ces billets vous éclaireront sur l’économie circulaire! 

L’innovation 

Nous avons parlé la semaine dernière du rôle central que tient l’intégration au chapitre de l’économie circulaire. Les investissements dans les technologies et procédés innovants sont une autre manière pour Résolu de contribuer à l’économie circulaire. L’innovation touche tous les secteurs de notre entreprise et toutes nos pratiques commerciales, qu’il s’agisse d’activités forestières, de procédés de fabrication ou de chaîne d’approvisionnement. Nous étudions de nouvelles applications pour la fibre de bois, améliorons notre efficacité globale et soutenons la recherche-développement au moyen de partenariats stratégiques. 

Le bois est une ressource abondante et renouvelable. Les copeaux de bois, résidus de la fabrication du bois d’œuvre, servent à produire de la pâte et du papier. Qu’advient-il du reste des arbres? Aujourd’hui plus que jamais, l’industrie des produits forestiers tire le maximum de chaque arbre, et presque rien ne se perd. Jetons un coup d’œil à quelques-uns des projets d’innovation de Résolu. 

La lignine : La lignine, l’un des principaux constituants du bois, agit comme une colle pour souder les éléments de l’arbre. Le procédé de bioraffinage de pâte thermomécanique (TMP-Bio) permet d’extraire la lignine et les sucres cellulosiques du bois pour les intégrer à une grande variété de produits, des adhésifs à la moulée pour animaux. En 2018, Résolu s’est unie à FPInnovations  pour construire une usine de bioraffinage TMP-Bio à son usine de pâte et papier Thunder Bay (Ontario). L’installation répond à la demande croissante de bioproduits destinés à remplacer les produits à base de combustibles fossiles.

Les filaments de cellulose : lesfilaments de cellulose sont un biomatériau dérivé de la fibre de bois. Comme les filaments de cellulose accroissent la robustesse et la durabilité, ils sont susceptibles d’entrer dans la fabrication de produits commerciaux et de consommation de nombreux secteurs, dont les transports, la construction et l’énergie. Résolu est à construire une installation spécialisée dans la production de filaments de cellulose à son usine de papier de Kénogami (Québec). Le biomatériau sera mis en marché en collaboration avec Performance BioFilaments Inc., une coentreprise fondée en 2014 par Résolu et Mercer International Inc. dans le but de mettre au point des applications non traditionnelles pour lesfilaments de cellulose.

La biomasse : La biomasse est de la matière végétale pouvant servir de combustible. Les résidus de production de bois d’œuvre, de pâte et de papier tels que la sciure, l’écorce et les copeaux de bois sont d’excellents intrants pour la production d’énergie renouvelable exempte de carbone. En 2020, 75 % du combustible consommé par Résolu était issu de la biomasse! Nous utilisons cette énergie pour alimenter nos installations de fabrication et nous en vendons aussi aux marchés. En 2014, nous avons inauguré notre usine de granules de biomasse à Thunder Bay, qui transforme la sciure provenant de nos installations en granules de bois destinés à la production d’énergie. 

L’innovation commence par la connaissance. Nous soutenons fièrement la recherche que mènent FPInnovations, l’Université Lakehead et le Centre for Research and Innovation in the Bio-Economy (CRIBE) visant à explorer de nouvelles voies pour le développement durable. En janvier 2021, Résolu a été honorée pour son soutien à la recherche et au développement : Research Infosource Inc. a inscrit la Société pour la dixième année d’affilée au palmarès des 100 entreprises canadiennes investissant le plus en R-D.  


Source : Le blogue Résolu