Le gouvernement fédéral garde Paper Excellence à l’oeil

Source de l'image : Archives LMP

De l’industrie
Typographie
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le gouvernement d’Ottawa travaillera de concert avec les provinces pour s’assurer que le plus gros producteur de pâte commerciale au Canada respecte les lois et règlements fédéraux et provinciaux, de commenter le ministre fédéral aux Ressources naturelles, Jonathan Wilkinson.

Questionné par les médias suite à son intervention devant le comité des ressources naturelles de la Chambres des Communes, M. Wilkinson a promis que la compagnie Paper Excellence ainsi que d’autres compagnies de ce secteur d’activités auront des comptes à rendre.

« Je ne veux pas juger de ce que Paper Excellence doit faire ou ne pas faire. L’entreprise est passée par la lunette rigoureuse d’Investissement Canada auparavant. Chose certaine, nous allons voir à ce que cette entreprise, comme d’autres des produits forestiers, obéissent aux lois et règlements d’usage au Canada. » Les commentaires de M. Wilkinson surviennent à la suite d’une enquête de CBC News sur Paper Excellence. L’enquête conclu que les individus associés à Paper Excellence ont l’habitude d’utiliser plusieurs corporations et des évitements fiscaux pour isoler les transactions et actifs du regard public ou gouvernemental.

Paper Excellence refuse d’ouvrir ses livres sur du financement passé, notamment sur un prêt accordé par la Banque de Développement de Chine au montant de 1,25 milliards$ US. La dite banque est la propriété du gouvernement chinois. L’enquête de CBC News démontre que selon certains documents, jusqu’à récemment, Paper Excellence était intimement lié aux activités d’Asia Pulp and Paper, l’une des plus grosses entreprises de pâte et papier au monde, réputée pour sa feuille de route peu reluisante en environnement.

La compagnie maintient que Paper Excellence est complètement indépendante d’Asia Pulp and Paper et est la seule propriété de Jackson Wijaya. Celui-ci est membre de la même famille qui dirige le géant industriel Sinar Mas.

Avec sa récente acquisition de Produits forestiers Résolu, Paper Excellence est le plus grand producteur de pâte de bois et gère 22 millions d’hectares de forêt rien qu’au Canada. Paper Excellence affirme se conformer aux règlements environnementaux en vigueur et se dit prêt à l’affirmer en comité. « Si on nous y invite, Paper Excellence est ouverte à répondre aux questions du Comité sur les ressources naturelles à propos de la création d’emplois dans un secteur forestier canadien en croissance et sur le maintien d’une bonne relation de travail avec le gouvernement à tous les niveaux partout au Canada, » écrit Paper Excellence dans un communiqué à CBC News. Plusieurs intervenants au Comité craignent que Paper Excellence ne pillent les ressources canadiennes pour répondre aux besoins du marché asiatique pour de la pâte commerciale. La prochaine réunion du comité est prévue pour le 31 mars.


Jaclin Ouellet, Journaliste, Le Maître papetier