P&P : les événements marquants du 3e trimestre de 2022

Fisher International
Typographie

Avec autant d’activités dans l’industrie des pâtes et papiers au cours du 3e trimestre de 2022, il n’est pas facile de se garder au fait des principaux développements qui pourraient avoir un impact sur vos activités. Voici quelques grands titres qui devraient retenir votre attention.

Le projet Puma II de Klabin : A la fin de 2021, nous avons fait mention du projet Puma II chez Klabin et du futur de l’Eukaliner en tant que potentiel substitut au carton doublure kraft (krafliner). Le projet Puma II a été annoncé en 2019 et visait une production annuelle de 920 000 tonnes/année de kraftliner de qualité élevée. En deuxième moitié d’année, Klabin a poussé le projet un cran plus loin en investissant dans l’Eukaliner, un produit à 100% de fibres d’eucalyptus. Traditionnellement, le carton kraftliner est produit avec des fibres longues de résineux, mais Klabin a présenté son projet comme « le » développement dans l’industrie.

Or qu’en est-il après 365 jours d’opération? Il semble que le projet ait surpassé toutes les attentes, avec une première machine à papier en service. Celle-ci a produit plus de 330 000 tonnes de Eukaliner et Eukaliner blanc. Cette machine aux performances étonnantes est capable de produire jusqu’à 450 000 tonnes/année. La MP27 a contribué à ce que le Chili économise 20% du volume de papier utilisé versus un produit similaire. Entre-temps, la MP28 devrait être mise en marche d’ici le second trimestre de 2023.

Capacité globale à la hausse : le secteur du carton-caisse constitue un secteur chaud dans l’industrie depuis plusieurs trimestres. Comparativement au 3e trimestre de 2020, la capacité globale de production au 3e trimestre de 2022 (en date du 15 septembre) a avancé de 8%. Après un bond au début de 2021, cette donnée s’est tempérée d’un trimestre à l’autre pour avancer en moyenne de 1% par trimestre.

Même si on s’attend à une recrudescence au 4e trimestre de l’année 2022, certains facteurs comme une récession économique, sèment le doute. Les questions suivantes sont aussi à l’ordre du jour : la capacité de production de carton-caisse se contractera-t-elle? Quels autres facteurs peuvent avoir un impact sur la croissance du secteur? Encore combien de temps la croissance sera-t-elle au rendez-vous? Réponses à venir.

Stora Enso fait l’acquisition de De Jong Packaging : la transaction pour cette compagnie des Pays-Bas est évaluée à 1,020 millions d’euros. De Jong compte 17 sites de production aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne et au Royaume-Uni. Cette acquisition augmente la capacité de production d’emballage en carton ondulé de 1200 millions de m2 à 2000 millions de m2, incluant les projets d’expansion de De Jong.


Jaclin Ouellet, Journaliste, Le Maître papetier