Économies d’eau de scellement

Maintenance
Typographie

D’importantes économies peuvent résulter d’une approche réfléchie de gestion économique et environnementale de l’eau.

Les applications et meilleures pratiques d’eau de scellement sont de mise pour une utilisation sensée de l’eau et une saine gestion de l’eau usée. On se sert généralement du suivi de scellant mécanique double pour une utilisation précise de l’eau dans les procédés critiques et de d’autres fluides (produits chimiques et effluents).

1. Réduisez les coûts associés à l’eau

L’eau à l’entrée – Les coûts associés à l’utilisation, au pompage et à la filtration de l’eau peuvent grimper très rapidement. Une usine de pâte et papier dépense facilement des millions de gallons d’eau chaque jour. Les débitmètres d’eau de scellement optimisent la consommation d’eau et constituent la principale clé pour réaliser des économies. Toutefois, en limitant la disponibilité globale de l’eau dans l’usine, il faut sérieusement considérer d’établir une gestion planifiée de l’eau.

Enlever l’excès d’eau – Lorsque l’excès d’eau utilisé comme scellant, lubrifiant et refroidissement se retrouve du côté « fibre » du procédé, on en trouvera aussi dans le procédé de séchage, dans la chaudière de récupération ou dans le traitement d’eaux usées. L’élimination de l’excès d’eau dans ces procédés peut coûter cher. En prévenant les fuites on réduira significativement la demande en énergie nécessaire pour enlever l’eau dans les derniers stades de production.

Sortie d’eau – Le fait de gérer l’eau dans les premiers stades de production réduira les coûts en énergie, en produits chimiques et en main d’œuvre au stade du traitement des eaux usées. Cela fera certainement plaisir aux usines municipales de traitement des eaux.

2. Contrôle de l’eau de scellement

Les usines de pâte et papier doivent avoir des milliers d’arbres d’entraînement qui sont isolés du procédé avec des scellants. Les types de scellants sont de configuration standard, soit des joints mécaniques simple/double et des joints de type « packing » ou à bourrage simple ou double.

Le maintien de l’intégrité du scellant entre le procédé et la boîte rembourrée minimise les dépenses associées à la fermeture du procédé et la « reconstruction » des scellants.  La chaleur excessive est la première source de défaillance prématurée du scellant. L’eau de scellement maintient une barrière contre le procédé et dissipe la chaleur dans le scellant. Lorsqu’on utilise de l’eau de refroidissement, une portion de l’eau de scellement coulera inévitablement dans le procédé et grossira la quantité d’eau dans le système d’eau usée.

Une approche vers le contrôle de l’eau de scellement est d’utiliser un débitmètre en conjonction avec une vanne à bille avant la boite rembourrée. L’effet de refroidissement est immédiat mais il est généralement difficile d’en contrôler le débit. La meilleure option est d’utiliser un moniteur d’eau de scellement avec une vanne de contrôle du débit. Ce genre de débitmètre permet à l’opérateur de contrôler avec précision le flot et ce à la demi pinte près à la minute.

3. Les conceptions de moniteur d’eau de scellement

La mesure fiable du débit d’eau de scellement repose habituellement sur un principe de mesure variable à l’aide d’une flotte libre : lorsque la flotte s’élève, il y a un débit. Les objectifs avec la mesure du débit varient selon les applications. Les facteurs à considérer lorsqu’on choisit un moniteur d’eau de scellement sont :

  • Le débit d’entrée (normal/min/max)
  • La dimension du raccord d’entrée et de sortie
  • La durabilité (résistance au gel)
  • La conception de la vanne
  • Nettoyage facile en plein procédé (nettoyeur incorporé)
  • Capacités contre-pression
  • Ajout d’alarme possible
  • Précision de mesure
  • Coût du moniteur de débit
  • Jauge de pression optionnelle
  • Disponibilité des pièces de rechange

4. Scellant simple ou double?

Certaines applications de procédé sont toutes indiquées pour un moniteur d’eau de scellement simple conçu d’abord et avant tout pour indiquer la pression d’eau d’un scellant en particulier. Pour des procédés plus intenses, le scellant mécanique double offre un meilleur contrôle et une grande précision.

Moniteur d’eau de scellement mécanique simple

  • Mesure l’entrée d’eau d’un scellant en particulier
  • Aide à maintenir l’approvisionnement en eau du scellant
  • Capacité de connaître d’un seul regard la mesure du débit

Moniteur d’eau de scellement mécanique double

  • Pour les procédés intenses, le scellant mécanique double élimine pratiquement tout écoulement d’eau ou de liquide
  • Durée de vie du scellant maximisée
  • Contrôle la consommation d’eau; pratique pour élaborer des objectifs environnementaux ou de gestion des eaux usées.

Ajouts aux moniteurs de scellant simple ou double

  • Une jauge de pression peut indiquer la pression existante pour prévenir le débit insuffisant ou excédentaire.
  • Un capteur à flotte d’alarme peut être ajouté pour avertir les opérateurs dans des cas de débit trop bas ou inexistant.

esko 22juin22 2

Les tubes de mesure peuvent se décolorer avec l’accumulation d’algues, ce qui rend la flotte difficile à voir. Une plonge pour déboucher et nettoyer les tubes de débitmètres est un outil toujours pratique à avoir.

esko 22juin22 4

Pour plus de renseignement sur l’installation, le service et le réassemblage de débitmètres variables, contactez un des experts chez ESKO Pacific. Il nous fera plaisir de partager d’autres conseils sur l’identification de problèmes, les outils et les meilleures pratiques pour les débitmètres. Nous offrons aussi la remise à neuf et le remplacement de tout équipement fourni par ESKO depuis 1982.

Appelez-nous pour nous soumettre vos applications complexes!

esko 22juin22 3

Les débitmètres ESKO sont fabriqués en Amérique du Nord et nous tenons en inventaire toutes les pièces de remplacement.

Consultez notre site internet: www.eskopacific.com