Une énergie propre respectueuse des ressources : Progroup prévoit de construire une centrale CDD à Sandersdorf-Brehna

Internationales
Outils
Typographie

Sandersdorf-Brehna, le 7 octobre 2021 – La stratégie de Progroup repose, entre autres, sur une gestion durable profitant aux générations futures.

Dans ce contexte, l'entreprise familiale prévoit de construire une centrale CDD ultramoderne juste à côté de la papeterie high-tech PM3. La centrale sera majoritairement chargée d'alimenter PM3 en chaleur de traitement et en électricité. Les résidus issus de la production et de la région seront valorisés thermiquement à cet effet. Cela permettra d'économiser de précieuses ressources fossiles. Pour ce projet, une somme d'environ 135 millions d'euros a été investie. Le lancement de la construction de la centrale thermique est prévu pour la fin de l'année 2022. La mise en service doit avoir lieu à la fin de l'année 2025.

La papeterie PM3 à Sandersdorf-Brehna renferme l'une des machines à papier les plus modernes et les plus performantes au monde. Sur ce site, plus de 100 millions d'euros ont déjà été investis dans des technologies ultramodernes afin de protéger l'environnement. Cet investissement a permis de réduire de 80 pour cent la consommation d'eau dans le processus de production. La fabrication de papier à Sandersdorf-Brehna s'inscrit déjà dans une économie circulaire durable : le papier pour ondulés est à 100 pour cent issu de vieux papiers ; sa fabrication nécessite très peu de ressources. Une fois utilisé, il est à nouveau recyclé comme vieux papier.

Centrale CDD : la prochaine étape permettant de se rapprocher de la neutralité en CO2
« Comme entreprise familiale, notre philosophie consiste, entre autres, à penser et à agir sur le long terme, de façon durable. Le changement climatique est une réalité et nous prenons notre rôle très au sérieux », souligne Maximilian Heindl, vice-président du directoire de Progroup. « La construction d'une centrale thermique pour notre papeterie de Sandersdorf-Brehna marque notre entrée dans une autre phase importante visant des circuits de matériaux entièrement fermés, au sens d'une économie circulaire neutre en CO2. »

La machine à papier PM2, à Eisenhüttenstadt, est déjà alimentée en chaleur et en électricité par une centrale interne. PM3 jouira désormais aussi d'une alimentation en énergie interne et durable. Les matières étrangères contenues dans les vieux papiers et les résidus issus de la production seront valorisés thermiquement. Cela permettra de réduire l'emploi des combustibles fossiles, et donc les émissions de CO2.

Grâce à une technologie des plus modernes, la papeterie économise déjà 170 000 tonnes de CO2 par an. Avec la nouvelle centrale, 80 000 tonnes s'y ajouteront dès la fin de l'année 2025. Au total, 250 000 tonnes de CO2 pourront ainsi être économisées chaque année sur le site.

Grâce à un système de couplage chaleur-force très efficace, le rendement de la centrale CDD sera en outre particulièrement élevé. La transformation des résidus en chaleur et en électricité en sera rendue largement plus efficace, par comparaison aux centrales classiques.


À propos de Progroup
Basé à Landau, en Rhénanie-Palatinat, Progroup AG est l’un des fabricants de plaques pour carton ondulé leaders en Europe. Depuis sa fondation en 1991 à Offenbach/Queich, le développement de l’entreprise se base sur l’avance technologique et l’utilisation de techniques de production novatrices et respectueuses de l’environnement. Progroup dispose de sites de production dans six pays d’Europe. Il compte actuellement trois papeteries, onze usines de plaques de carton ondulé, une entreprise de logistique et une centrale CDD. Avec 1455 collaborateurs, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 881 millions d'euros en 2020.


Source : Progroup