Cascades annonce ses résultats pour le deuxième trimestre de 2022

Financières
Outils
Typographie

Amélioration de la performance séquentielle grâce à nos initiatives commerciales

KINGSEY FALLS, QC, le 4 août 2022 - Cascades inc. (TSX: CAS) annonce ses résultats financiers non audités pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2022.

Faits saillants du T2 2022
  • Ventes de 1 119 M$ (par rapport à 1 038 M$ au T1 2022 et à 956 M$ au T2 2021)
     
  • Tel que divulgué (incluant les éléments spécifiques)
    • Bénéfice (perte) d'exploitation de 32 M$ (par rapport à (4) M$ au T1 2022 et à 23 M$ au T2 2021)
    • Bénéfice d'exploitation avant amortissement (BEAA) de 95 M$ (par rapport à 56 M$ au T1 2022 et à 87 M$ au T2 2021)
    • Bénéfice net par action ordinaire de 0,10 $ (par rapport à une perte nette par action ordinaire de (0,15) $ au T1 2022 et à un bénéfice net par action ordinaire de 0,02 $ au T2 2021)
       
  • Ajusté (excluant les éléments spécifiques1)
    • Bénéfice (perte) d'exploitation de 28 M$ (par rapport à (2) M$ au T1 2022 et à 34 M$ au T2 2021)
    • Bénéfice d'exploitation avant amortissement (BEAA) de 91 M$ (par rapport à 58 M$ au T1 2022 et à 98 M$ au T2 2021)
    • Bénéfice net par action ordinaire de 0,10 $ (par rapport à une perte nette par action ordinaire de (0,15) $ au T1 2022 et à un bénéfice net par action ordinaire de 0,07 $ au T2 2021)
       
  • Dette nette1 de 1 712 M$ au 30 juin 2022 (par rapport à 1 549 M$ au 31 mars 2022). Ratio de dette nette sur BEAA ajusté1 de 5,4 x en hausse par rapport à 4,8 x au 31 mars 2022.
     
  • Total des investissements en capital, déduction faite des produits de cessions, de 116 M$ au T2 2022, et de 212 M$ pour le premier semestre de 2022. Les investissements nets prévus sont de 450 M$ à 470 M$ pour 2022, dont 310 M$ à 330 M$ pour le projet de conversion de l'usine de carton-caisse de Bear Island située en Virginie, aux États-Unis.

1

 Certaines informations représentent des mesures non conformes aux IFRS, d'autres mesures financières ou des ratios non conformes aux IFRS qui ne sont pas normalisés selon les IFRS et pourraient donc ne pas être comparables à des mesures financières similaires divulguées par d'autres sociétés. Voir la section « Information supplémentaire sur les mesures non conformes aux IFRS et autres mesures financières » pour un rapprochement complet des montants.


Mario Plourde
, président et chef de la direction, a émis les commentaires suivants : « Nos secteurs de l'emballage ont réalisé une bonne performance séquentielle au deuxième trimestre grâce à l'augmentation des prix de vente, à l'amélioration de l'assortiment des produits vendus, à la hausse des volumes et à la baisse des coûts des matières premières pour le secteur du carton-caisse, ce qui a compensé l'impact de l'inflation continue des coûts. Séquentiellement, les résultats de notre secteur des papiers tissu démontrent la dynamique générée par les initiatives de profitabilité en cours. Bien que les augmentations de prix et l'amélioration de l'assortiment des ventes réalisées à ce jour aient permis d'atténuer l'augmentation sans précédent des coûts, ces initiatives peinent à suivre la cadence de l'inflation sur les intrants, mais elles continueront de générer des contributions importantes dans la deuxième moitié de 2022. Ces initiatives sont suivies de près et régulièrement ajustées pour faire face à l'évolution des coûts.

Le projet de Bear Island a poursuivi sa progression durant le trimestre. Les investissements de ce projet, qui totalisent 81 M$ au deuxième trimestre et 145 M$ pour le semestre, combinés à la baisse de nos résultats consolidés, ont engendré une augmentation de notre ratio d'endettement pour le deuxième trimestre de 2022. Comme nous l'avons précédemment déclaré, cette tendance devrait s'inverser avec l'amélioration de notre performance d'ici la fin de 2022 et tout au long de 2023 ainsi qu'avec la contribution positive de cette usine à la suite de son démarrage. »

En ce qui concerne les perspectives à court terme, M. Plourde a déclaré : « Nous nous concentrons sur la réalisation des bénéfices provenant de nos initiatives de profitabilité en cours dans le secteur des papiers tissu. Bien que la prévision du niveau des contributions financières à long terme demeure intacte, des vents contraires persistants sur les coûts et le calendrier ajusté de mise en place des augmentations de prix dans l'industrie ont réduit la cible du BEAA de ce secteur à un intervalle de 25 M$ à 40 M$ pour l'année 2022, qui était auparavant annoncée entre 60 M$ et 80 M$2. Toutefois, cette révision ne change en aucun cas la cible de 2024 du BEAA énoncée en février 2022 dans le cadre de notre plan stratégique. L'environnement inflationniste actuel a aussi eu des impacts sur notre projet de Bear Island en 2022. Des coûts plus élevés combinés à des contraintes de disponibilité de main-d'œuvre et de matériel ont occasionné des délais temporaires dans certaines étapes importantes de la construction, ce qui a augmenté notre prévision des coûts totaux du projet à une fourchette de 595 M$ à 615 M$ (470 M$ US à 485 M$ US). Notre équipe travaille de près avec les entrepreneurs pour atténuer tout délai potentiel causé par ces éléments afin de rencontrer la date cible de mise en service prévue à la mi-décembre 2022. Néanmoins, puisque le calendrier de certaines étapes critiques de construction peut être compromis en raison de ces enjeux, le démarrage de la production de papier pourrait être retardé au premier trimestre de 2023.

Au niveau des opérations, nous prévoyons des résultats séquentiellement stables dans nos secteurs de l'emballage puisqu'il est prévu que les augmentations de prix de vente pourront atténuer l'inflation continue des coûts au troisième trimestre. Tel que déclaré précédemment, le secteur des papiers tissu devrait retrouver une trajectoire positive au cours des prochains trimestres alors que des bénéfices significatifs provenant de la mise en œuvre des initiatives de profitabilité commenceront à avoir leur plein effet. »

Lire la suite du communiqué

Source : Cascades

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.