Utilisation bénéfique des résidus de production chez Résolu

Développement durable
Outils
Typographie

L’économie circulaire est en train de gagner le monde. Résolu cherche continuellement des façons à détourner les résidus d’exploitation vers une utilisation bénéfique.

Nous réutilisons plus de 70 % de nos résidus 

Notre approche d’optimisation des ressources comporte plusieurs volets, dont le recyclage, la récupération d’énergie et la recherche de solutions d’utilisation bénéfique. Cette approche vise à détourner nos résidus des sites d’enfouissement. En 2021, 36 % de nos résidus ont été réutilisés pour des utilisations bénéfiques comme l’épandage agricole, 18 % ont été recyclés et 17 % ont été récupérés aux fins de production d’énergie. De plus, nous compostons le carton, les résidus de bois et les palettes propres dans la mesure du possible. Dans l’ensemble, 71 % des résidus de nos usines de pâte, de papier et de papier tissu ont été détournés des sites d’enfouissement l’an dernier.

Créer de la valeur en agriculture

Les boues sont un sous-produit organique des procédés de fabrication de la pâte et du papier. Elles sont riches en azote et en phosphore, des nutriments essentiels à la croissance des végétaux. Les boues peuvent être déshydratées et pressées. Les agriculteurs s’en servent ensuite pour l’épandage. La cendre de bois et d’écorce issue des chaudières des usines de pâte et papier peut aussi être réutilisée pour l’épandage agricole. Nos activités au Québec et en Ontario ainsi que notre usine de pâte recyclée Menominee (Michigan) et notre usine de papier journal Grenada (Mississippi) participent à des projets d’épandage agricole. Pour en savoir plus, consultez notre billet de blogue!

Récupération d’énergie

La liqueur noire est un sous-produit des procédés de pâte kraft et les biosolides sont des résidus du processus de traitement de l’eau. Ces matériaux, ainsi que l’écorce, peuvent être brûlés pour générer de l’énergie pour alimenter nos installations. En détournant ces matériaux des sites d’enfouissement et en les acheminant vers nos chaudières à biomasse, nous ne nous contentons pas d’optimiser les ressources, nous réduisons notre consommation de combustibles fossiles et les émissions de gaz à effet de serre associées à leur utilisation. 

Nous produisons 45 % de nos besoins en électricité à l’interne, en partie grâce à nos installations de cogénération qui brûlent la biomasse. 75 % de notre consommation de combustible (14 019 GWh) provient de la biomasse. 

Amélioration continue

Dans un esprit d’amélioration continue, Résolu s’est fixé des objectifs annuels et à long terme en matière de réduction des résidus et d’efficacité en fibre :

  • En 2022, nous entendons limiter les pertes en fibre (c’est-à-dire les résidus) à un maximum de 39 kg par tonne métrique de production dans toutes nos usines de pâte, de papier et de papier tissu. 
  • D’ici 2026, nous avons l’intention de réduire de 15 % le volume de matières envoyées aux sites d’enfouissement dans toutes nos usines de pâte, de papier et de papier tissu par rapport à 2018.
  • D’ici 2026, nous nous efforçons également d’optimiser la capture et le stockage à long terme du carbone de nos produits du bois en améliorant la consommation de bois rond dans nos installations de produits du bois de 0,125 m3/millier de pmp par rapport à 2021. 

Grâce à nos efforts d’optimisation des ressources ainsi que de réduction des résidus et de création de valeur, non seulement réalisons-nous des économies de coûts, mais nous atténuons les incidences environnementales de nos installations, tout en contribuant à l’économie circulaire. 

Pour en savoir plus, visitez la page Indicateurs de rendement clés du site d’entreprise de Résolu.


Source : Le blogue Résolu