Le Canada investit dans la participation des Autochtones au secteur forestier

De l’industrie
Typographie

TORONTO, le 3 mars 2020 - Le secteur forestier demeure une importante source d'emplois au Canada, y compris dans les régions rurales et éloignées et dans les communautés autochtones de l'Ontario.

C'est pourquoi le Canada investit dans des projets qui donneront à ces communautés les outils nécessaires pour bâtir des entreprises plus vertes et favoriser la stabilité économique dans le secteur forestier.

Paul Lefebvre, secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Seamus O'Regan, a annoncé aujourd'hui un investissement de 500 000 $ dans l'entreprise forestière Agoke Development Corporation, qui a son siège à Thunder Bay, en Ontario, et dont les propriétaires-exploitants sont les Premières Nations d'Eabametoong, d'Aroland et de Marten Falls. Les fonds soutiendront un projet qui renforcera la présence autochtone dans le secteur forestier canadien et contribuera à la compétitivité globale de celui-ci. M. Lefebvre a procédé à l'annonce à l'occasion du congrès de 2020 de l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs, à Toronto. 

L'Anishnawbe Workforce Development Maintenance Program a pour objectif de recruter un maximum de 40 jeunes ou adultes des Premières Nations afin de leur donner la formation et les compétences techniques dont ils ont besoin pour occuper un emploi dans le secteur forestier. Jusqu'à présent, il a permis de recruter et de former 26 personnes. Son coordonnateur du maintien en poste collabore avec les partenaires de l'industrie pour établir des mécanismes officiels d'intégration des nouveaux employés et de mentorat au travail. Les responsables du programme consultent aussi les aînés des Premières Nations afin de concevoir et de mettre en place de la formation sur les cultures autochtones à l'intention du personnel, des organismes gouvernementaux et de l'industrie. 

Les fonds proviennent de l'Initiative de foresterie autochtone (IFA) de Ressources naturelles Canada, qui appuie le développement économique dirigé par les Autochtones dans le secteur forestier. L'IFA vise à accroître la participation des Autochtones aux possibilités, aux entreprises, aux carrières et à la gouvernance relatives à la foresterie.

Dans son budget de 2019, le gouvernement du Canada proposait d'investir jusqu'à 12,6 millions de dollars sur trois ans dans l'IFA dans le but de soutenir les entreprises forestières autochtones qui développent des capacités et créent de l'emploi dans les communautés autochtones tout en aidant ces dernières à augmenter et à diversifier leurs possibilités dans le secteur forestier.

Citations

« Le programme bénéficie directement aux communautés autochtones en aidant les individus à acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour réussir dans le secteur forestier. Le gouvernement du Canada continuera de travailler avec ses partenaires autochtones pour créer des débouchés qui contribueront durablement à la compétitivité du secteur forestier. »

Paul Lefebvre
Secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles du Canada

« Nous, les Premières Nations qui sont à la tête de l'Agoke Development Corporation, avons un patrimoine et des connaissances traditionnelles dans la forêt Ogoki. Nos peuples vivent de cette terre sacrée depuis des temps immémoriaux. Il est primordial que nous jouions un rôle dans tout projet d'exploitation des ressources sur nos territoires traditionnels, surtout s'il s'agit de foresterie. Ce programme de formation garantira que la participation de nos peuples au secteur forestier sera priorisée, soutenue et appréciée. Déjà, nous constatons une réduction marquée du taux de chômage dans notre Première Nation. »

Chef Dorothy Towedo
Première Nation d'Aroland

« Aux yeux de l'Agoke Development Corporation, les programmes de formation sont essentiels à l'avancement de notre économie régionale et à l'amélioration des conditions socioéconomiques qui prévalent dans nos Premières Nations. Conscients que les travailleurs âgés s'apprêtent à prendre leurs retraites, nous préparons nos communautés à faire leur part pour combler le manque de travailleurs compétents dans les métiers spécialisés. Nous prenons les choses en main pour libérer l'immense potentiel de nos jeunes et intégrer les personnes de la génération Y dans la population active en leur fournissant les outils, l'inspiration, l'expérience et le soutien personnel dont elles ont besoin pour réussir. »

Mark Bell
Première Nation d'Aroland, membre du conseil d'administration
Agoke Development Corporation

« Nous voyons déjà les retombées positives de la formation préalable à l'emploi. Qu'il s'agisse de préparation à la vie active, d'exercices de renforcement de la confiance en soi ou de services de soutien pour le maintien de l'emploi, il y a beaucoup à faire pour aider nos jeunes à réaliser leur plein potentiel et à faire carrière en foresterie. Il faudra élargir notre champ d'action et offrir aux Premières Nations de la formation professionnelle dans d'autres domaines, comme la construction routière, la récolte, le halage et les possibilités de formation d'apprentis des métiers spécialisés. Grâce à nos alliances stratégiques et à des partenariats clés avec des entreprises comme la scierie Nakina, nous nous assurons qu'il y aura des emplois garantis et une lumière au bout du tunnel. »

Bill Spade
Première Nation d'Eabametoong, membre du conseil d'administration
Agoke Development Corporation

« Au cours des prochaines années, nous souhaitons étendre nos activités dans des secteurs connexes comme ceux de la construction, de l'énergie et des mines. L'une des principales raisons de notre réussite, c'est notre passion, notre volonté d'être plus qu'une entreprise forestière. Nous donnons aux membres de notre communauté la possibilité de profiter du transfert d'apprentissage pour diversifier leurs compétences en vue d'autres projets comme le projet de route toute saison pour accéder à Marten Falls ou le projet minier. Nos programmes de formation cadrent avec notre vision à long terme et respectent notre culture. Il est gratifiant de savoir que nous faisons bouger les choses et que nous aidons les gens à changer de vie pour vivre mieux. »

Lawrence Baxter
Première Nation de Marten Falls, membre du conseil d'administration
Agoke Development Corporation


Renseignements connexes

Initiative de foresterie autochtone


Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (https://twitter.com/rncan)


Source : Ressources naturelles Canada

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.