L'APFC souligne l'importance de l'engagement de la COP26 sur la déforestation dans le monde

De l’industrie
Outils
Typographie

2 novembre 2021 - Plus tôt aujourd'hui, l'Association des produits forestiers du Canada (APFC) a publié la déclaration suivante pour souligner le rôle de chef de file du Canada, qui s'est joint à une centaine d’autres pays pour signer la Déclaration de Glasgow sur les forêts et l'utilisation des terres afin de mettre fin à la déforestation dans le monde.

Le secteur forestier du Canada et ses travailleurs sont depuis longtemps engagés dans l'action climatique. Nous sommes l'un des rares secteurs à avoir soutenu le Protocole de Kyoto à la fin des années 1990, nous avons été parmi les premiers groupes industriels au Canada à annoncer, en 2016, un plan d'action pour contribuer aux engagements de notre pays dans le cadre de l'Accord de Paris et nous jouerons un rôle de premier plan pour aider le Canada à faire progresser l'action climatique et ainsi atteindre une économie carboneutre d'ici 2050.

L'APFC reconnaît l'importance de l'engagement signé aujourd'hui pour faire avancer les mesures pour le climat, mettre fin à la déforestation dans le monde et promouvoir l'approvisionnement durable. Le Canada est bien placé pour être un chef de file dans l'atteinte de ces objectifs internationaux pour deux raisons principales : nos lois et règlements sur les forêts, qui sont parmi les plus stricts au monde, et l'engagement des forestiers canadiens à garder nos forêts en forêts à perpétuité.

Le Canada conserve 90 % de son couvert forestier d'origine et son taux national de déforestation compte parmi les plus bas (0,01 % en 2018), la grande majorité de cette déforestation provenant des industries des ressources non forestières, du développement urbain et de l'aménagement des terres agricoles. La déclaration signée aujourd'hui met également l'accent sur la production et la consommation durables, un autre aspect critique pour lequel le Canada peut offrir un leadership sur la scène internationale.

Bien que le Canada abrite 9 % des forêts de la planète, il peut s’enorgueillir de compter 36 % des forêts vérifiées et certifiées par des tiers indépendants dans le monde, ce qui en fait un chef de file de la certification forestière et un marché respecté pour l'approvisionnement éthique et durable en produits forestiers. Nous espérons que la déclaration d'aujourd'hui contribuera à l'expansion de la certification forestière afin de promouvoir l’aménagement durable des forêts, d'encourager la consommation responsable à l’échelle internationale et de faire progresser notre lutte collective contre les changements climatiques.


L'APFC est une voix pour les producteurs canadiens de bois, de pâtes et de papiers à l'échelle nationale et internationale pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l'environnement. Le secteur canadien des produits forestiers, dont les revenus annuels dépassent 80 milliards de dollars, est l'un des plus importants employeurs du pays. Il est présent dans plus de 600 collectivités et fournit 230 000 emplois directs et plus de 600 000 emplois indirects d’un océan à l’autre.


Source : APFC