Les gouvernements du Canada et du Québec soutiennent la croissance de CelluForce dans l’industrie forestière québécoise

Bioproduits
Outils
Typographie

Le 5 février 2019 - Montréal  - Ressources naturelles Canada

L'innovation dans l'industrie forestière peut favoriser le développement d'une économie fondée sur les ressources naturelles renouvelables au Canada et créer de bons emplois tout en luttant contre les changements climatiques.

Paul Lefebvre, secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Amarjeet Sohi, et Marie-Louise Tardif, adjointe parlementaire du ministre québécois des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), Pierre Dufour, ont annoncé aujourd'hui un investissement combiné de 6,4 millions de dollars pour faire de l'usine de nanocellulose cristalline innovatrice de CelluForce Inc. la première usine de démonstration à échelle commerciale du genre au monde.

Le financement provient du gouvernement fédéral par l'entremise du programme Investissements dans la transformation de l'industrie forestière (ITIF) de Ressources naturelles Canada, et du gouvernement du Québec grâce au Programme Innovation Bois, du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, et du Fonds du développement économique, du ministère de l'Économie et de l'Innovation. Cet appui financier servira à la production de 300 tonnes de nanocellulose par année dans une nouvelle usine ultramoderne.

Ce nouveau matériau remarquable peut servir à fabriquer toutes sortes de produits, comme par exemple du papier, de la peinture, des produits électroniques, des adhésifs ainsi que du ciment et des cosmétiques. La nanocellulose est produite à partir de la cellulose des arbres, autrement dit, du bois, une ressource renouvelable abondante et biodégradable.

L'investissement annoncé permettra à CelluForce d'augmenter l'efficacité de production de 50 % et d'aider à créer plus de 100 emplois lors de la prochaine installation d'usine commerciale.

CelluForce a reçu ces fonds grâce à l'engagement du gouvernement visant à promouvoir l'utilisation de technologies innovatrices dans le secteur forestier canadien.

Rappelons qu'en juin 2017, le programme ITIF a obtenu 55 millions de dollars sur trois ans dans le cadre du plan d'action sur le bois d'œuvre de 867 millions de dollars lancé par le gouvernement du Canada pour venir en aide aux travailleurs et aux villes forestières qui subissaient les contrecoups des droits imposés par les États-Unis sur le bois d'œuvre canadien. Cette aide financière supplémentaire a permis l'adoption de nouvelles techniques révolutionnaires dans le secteur.

Le gouvernement du Québec verse 14,2 millions de dollars à CelluForce, dont 2,5 millions de dollars issus du programme Innovation Bois. Ce programme est l'une des mesures phares de la Stratégie de développement de l'industrie québécoise des produits forestiers 2018-2023. Dotée d'une enveloppe de 70 millions de dollars, cette stratégie permet de relever les différents défis de l'industrie des produits forestiers. De plus, Québec injecte 11,7 millions de dollars en provenance du Fonds du développement économique, soit 4,9 millions de dollars sous forme de prise de participation et 6,8 millions de dollars sous forme de prêt.

Citations

« Notre gouvernement est fier de soutenir de brillantes innovations du secteur forestier qui génèrent la prospérité économique que nous recherchons en harmonie avec l'environnement que nous chérissons. Ce projet est un excellent exemple de l'avenir prometteur que nous ouvrent les bioproduits. Bravo à CelluForce pour son exemplarité au chapitre de la pérennité des forêts et pour ses solutions de développement respectueuses de l'environnement au Canada. »
Paul Lefebvre
Secrétaire parlementaire, Ressources naturelles Canada

« Le gouvernement s'est engagé à appuyer l'investissement en nouvelles technologies afin d'augmenter la performance et la compétitivité des entreprises québécoises. Il est essentiel pour le développement de notre économie que nos produits innovants puissent se retrouver aux quatre coins du monde. Et en ce sens, le projet de CelluForce en est un bel exemple. »
Pierre Fitzgibbon
Ministre de l'Économie et de l'Innovation

« La compétitivité des entreprises québécoises et la réalisation de leurs objectifs trouvent leur essence dans la Stratégie de développement de l'industrie québécoise des produits forestiers 2018-2023. C'est pourquoi le gouvernement du Québec est fier de participer à ce projet innovant, qui contribuera au succès d'une entreprise de chez nous en plus d'assurer la création d'emplois dans la région de l'Estrie. »
M. Pierre Dufour
Ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

« Avec ce projet qui vise à modifier son procédé de production de nanocellulose cristaline, CelluForce montre à quel point elle est un leader proactif dans le domaine de la chimie verte. Un chef de file non seulement au Québec et au Canada, mais aussi à l'échelle internationale. »
Marie-Louise Tardif
Adjointe parlementaire du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

« CelluForce a travaillé en concertation avec ses partenaires industriels, les aidant à concevoir des produits durables et performants à partir de nanocellulose cristalline. Cet investissement nous permettra de demeurer un chef de file dans le domaine et de continuer à mettre au point des produits améliorés avec nos clients. Il nous permettra aussi de poursuivre notre croissance. »
Sébastien Corbeil
Président et chef de la direction, CelluForce

Source : Ressources naturelles Canada

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.