La lignine, ce nouvel or brun

Source : Innovation Origins

Bioproduits
Outils
Typographie

Une mise en marche à Hambourg, en Allemagne, transforme la lignine en or moderne, soit un substitut de pétrole. Fait à partir de déchets forestiers, Lignopure produira jusqu’à 100 millions de tonnes de lignine chaque année.

Lignopure est une technologie assez complexe qui utilise les produits rejetés en papetière et scieries : la lignine. On le génère aussi en bioraffineries, ce qui produit une lignine de meilleure qualité et plus propre, sans soufre. « La lignine recèle un potentiel inégalé dans le cadre d’une bioéconomie mais il n’y a presque pas d’initiative pour créer une lignine de la qualité voulue pour rencontrer les normes et besoins de la clientèle, » explique Joana Gil, co-fondatrice de Lignopure.

Le concept de Lignopure provient d’un véritable travail d’équipe mais c’est Mme Gill qui a mis à profit son expérience dans l’industrie pharmaceutique au Mexique. « J’ai toujours été fasciné par le fait qu’il soit possible de convertir des déchets en produit à valeur ajoutée. » Il y a à peine quelques années, ces mêmes déchets se retrouvaient au dépotoir ou étaient brûlés pour générer de l’énergie.

En ce moment, Lignopure concentre ses efforts sur l’industrie des produits cosmétiques. Une usine de production rien que pour cette industrie a vu le jour en janvier dernier. Dans le futur, Lignopure dirige son attention vers l’industrie alimentaire et, un peu plus tard, les applications pharmaceutiques.


Jaclin Ouellet, Journaliste, Le Maître papetier