Accueil Nouvelles De l'industrie Intégrité contre désinformation

Intégrité contre désinformation

Envoyer Imprimer PDF

Malgré le fait que le Canada soit un leader mondialement reconnu en matière de gestion et de conservation des forêts, certains groupes d'activistes antiforesterie continuent de diffuser de l'information fausse et trompeuse au sujet du secteur canadien des produits forestiers et d'entreprises comme Résolu. À titre d'entreprise valorisant les principes et l'éthique, reconnue comme chef de file mondial du développement durable, Résolu croit qu'il est de son devoir de réagir aux allégations fallacieuses qui la visent ainsi que ses activités d'intendance des forêts. C'est pourquoi nous rétablissons ici les faits.

Résolu est un intendant responsable des forêts

L’avenir à long terme de notre entreprise et des collectivités boréales où nous sommes présents dépend d’une gestion responsable des ressources naturelles dont nous avons la garde. La totalité des territoires forestiers aménagés par Résolu est certifiée selon au moins une des normes d’aménagement forestier mondialement reconnues[1]. Nos forestiers sont des experts en aménagement forestier durable et ils connaissent à fond tous les critères détaillés de la certification. Nos pratiques d’aménagement forestier durable sont régulièrement vérifiées par des tiers indépendants, dont les conseils contribuent à améliorer notre gestion forestière et notre surveillance de l’approvisionnement en fibre. 

C’est pourquoi Résolu a été maintes fois reconnue comme chef de file mondial du développement durable et comme gestionnaire responsable des forêts[2]. De fait, nous avons obtenu depuis les deux dernières années un A- en communication d’information sur les forêts au CDP, un programme reconnu mondialement qui permet aux investisseurs, villes, régions, provinces et états de gérer leur incidence environnementale. La note qu’a obtenue Résolu, la meilleure de toutes les entreprises d’Amérique du Nord confondues dans cette catégorie, la place au niveau « Leadership », et reflète nos pratiques environnementales exemplaires ainsi que les mesures que nous avons prises pour gérer le risque environnemental et mettre en œuvre des programmes de surveillance[3].

Résolu pratique la consultation et la collaboration

Aujourd’hui, travailler au sein de l’industrie des produits forestiers signifie établir des relations respectueuses avec les communautés des Premières Nations. Nous respectons la signification, pour les peuples autochtones du Canada, des terres, des plans d’eaux et des forêts, et nous sommes conscients que ces ressources sont essentielles à la prospérité de leurs communautés. Résolu a établi des partenariats mutuellement avantageux avec quelque 40 communautés des Premières Nations[4]. Ces partenariats se fondent sur le respect des traités et des droits fonciers traditionnels ainsi que sur une valeur commune, celle de la croissance et de la réussite socioéconomique.  

La consultation du public étant un élément crucial du processus de planification de la récolte, nous encourageons la participation des Autochtones et des parties prenantes locales. On peut en savoir plus au sujet de la planification de la récolte sur le site du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec[5] et sur celui du ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario[6]. Résolu procède à des audits internes visant à cerner, définir et suivre toute question liée aux affaires autochtones.

Résolu prend des mesures décisives en matière de changements climatiques

En 2011, Résolu s’est engagée à réaliser pour 2015 un objectif de réduction de carbone parmi les plus ambitieux de l’industrie : réduire de 65 % ses émissions de gaz à effet de serre par rapport aux niveaux de 2000. Nous avons surpassé notre cible et, à la fin de 2018, nous atteignions une réduction de 81 %. De plus, nous avons complètement éliminé l’utilisation du charbon de nos installations et comblons 74 % de nos besoins énergétiques à partir de sources renouvelables[7]. Malgré ce qu’allèguent les activistes, nous sommes en première ligne de la lutte contre les changements climatiques. 

En outre, nous avons investi considérablement pour améliorer la performance environnementale de nos procédés de fabrication et avons mis au point des produits novateurs pour faire une utilisation optimale de la fibre[8]. Sachant aussi que la réduction des résidus est un élément clé d’une exploitation durable, nous investissons dans des technologies de pointe pour tirer le maximum de chaque arbre que nous récoltons.

La foresterie durable contribue à atténuer les changements climatiques

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat des Nations Unies préconise la gestion responsable des forêts pour accroître la capture du carbone[9]. Au cours des 25 dernières années, les forêts aménagées du Canada ont constitué un puits de carbone net, tandis que les forêts non aménagées ont été une importante source d’émissions à cause des perturbations naturelles comme les incendies, les insectes et les maladies[10]. En effet, le dernier rapport annuel du gouvernement fédéral sur L’État des forêts au Canada indique que les terres aménagées au Canada continuent d’être un puits de carbone et ont absorbé 20 millions de tonnes métriques de CO2 de l’atmosphère en 2016[11].

La forêt boréale du Canada est en pleine santé

Depuis les 25 dernières années, la superficie forestière au Canada est restée plutôt stable[12]. Le taux de déboisement annuel s’est établi invariablement à moins de 0,02 % depuis 2010, et ce taux est en baisse depuis 25 ans[13]. Une proportion inférieure à 0,5 % de la forêt boréale est récoltée chaque année, et les perturbations causées par les insectes, les incendies et les maladies sont supérieures à celles causées par les récoltes selon un facteur de près de 25[14]. En outre, au Canada, 100 % des terrains forestiers récoltés sont régénérés – c’est la loi[15]. Les Canadiens peuvent être fiers de leur vaste forêt boréale en excellente santé.

Le Canada est chef de file de la foresterie durable

Grâce aux politiques d’aménagement forestier de renommée mondiale du Canada, ses forêts comptent parmi les mieux régies et gérées du monde[16]. Le Canada est aussi chef de file mondial de certification en aménagement forestier durable. Environ 10 % des territoires forestiers du monde sont certifiés, et de cette proportion, plus 37 % se trouvent au Canada[17]. L’évitement des produits forestiers du Canada accroît le risque d’exploitation forestière illégale et de déforestation, parce que la demande de produits forestiers serait satisfaite par d’autres pays où les normes d’aménagement forestier sont beaucoup moins strictes[18].

Résolu continuera de mettre les pendules à l'heure

Depuis des années, les groupes antiforesterie diffusent des allégations trompeuses au sujet de nos pratiques forestières, menacent nos clients et nuisent aux collectivités boréales. Des milliers de membres des parties prenantes qui vivent dans la région boréale et dépendent de la forêt boréale – dont communautés des Premières Nations, dirigeants syndicaux et représentants municipaux – ont pressé ces organisations d'activistes de cesser leurs attaques contre les pratiques de foresterie responsable, sans succès.

C'est pourquoi il nous incombe de mettre les pendules à l'heure.Nous le devons à toutes nos parties prenantes, et en particulier à nos employés, à nos clients et aux citoyens des collectivités où nous vivons et travaillons.


[1]https://www.pfresolu.com/Developpement_durable/Foresterie_et_approvisionnement_en_fibre/Certification_forestiere/?langType=3084

[2]https://www.pfresolu.com/Prix_et_reconnaissance/?langType=3084   

[3] https://www.cdp.net/en/scores#446647786929955804cc9a3a08ef1eb4

[4]https://www.pfresolu.com/Developpement_durable/Participation_de_la_collectivite/Collaboration_avec_les_peuples_autochtones/?langType=3084

[5] https://mffp.gouv.qc.ca/les-forets/amenagement-durable-forets/consultation-public-partenaires/

[6] https://www.ontario.ca/fr/page/planification-de-la-gestion-forestiere

[7]https://www.pfresolu.com/Developpement_durable/Changements_climatiques_et_energie/Energie_verte/?langType=3084

[8] https://www.pfresolu.com/Developpement_durable/Performance_environnementale_des_usines/?langType=3084

[9] https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/2018/02/ar4-wg3-chapter9-1.pdf

[10] https://unfccc.int/documents/65715

[11] http://cfs.nrcan.gc.ca/entrepotpubl/pdfs/39337.pdf

[12] https://www.rncan.gc.ca/forets/rapport/zone-forestiere/16398

[13]https://www.rncan.gc.ca/forets/feux-insectes-perturbations/deboisement/13420

[14] http://cfs.nrcan.gc.ca/entrepotpubl/pdfs/39337.pdf

[15] https://www.rncan.gc.ca/forets/rapport/recolte/16495

[16] https://www.nepcon.org/sites/default/files/library/2018-12/NEPCon-TIMBER-Canada-Risk-Assessment-EN-V1.1.pdf

[17] https://www.rncan.gc.ca/forets/canada/certification/17475

[18] https://www.rncan.gc.ca/forets/canada/lois/17480


Source : Le blogue Résolu

 

 

inscription-infolettre

acces-infolettres
valmet
kytola
axchem canada
sdt ultrasound solutions
groupe vld
fpinnovations banner
Spi-Bio
cristini banner
domtar
le maitre papetier
le maitre papetier
le maitre papetier
le maitre papetier