Le Maître Papetier

Mercredi 17 octobre 2018

twitteryoutube

Accueil Nouvelles De l'industrie Deux types de fibres recyclées, deux approches à la fabrication du papier recyclé

Deux types de fibres recyclées, deux approches à la fabrication du papier recyclé

Envoyer Imprimer PDF

Deux types de fibres recyclées, faites de matières récupérées postconsommation ou préconsommation, peuvent entrer dans la fabrication du papier recyclé. Ces fibres présentent des différences fondamentales, comme le soulignent ces définitions du Forest Stewardship Council® (FSC®) :

Les matières récupérées postconsommation proviennent d'un matériau qui est récupéré à partir d'un produit de consommateur ou commercial qui a été utilisée aux fins prévues par des individus, des ménages ou par des installations commerciales, industrielles et institutionnelles dans leur rôle en tant qu'utilisateur final du produit.

Les matières récupérées préconsommation découlent d'un matériau qui est récupéré à partir d'un processus de fabrication secondaire ou encore l'industrie aval, dans lequel le matériau n'a pas été produit intentionnellement, est impropre à l'utilisation finale et non susceptibles d'être réutilisés sur place dans le même processus de fabrication qui l'a généré.

Seul le papier recyclé postconsommation contribue à l'économie circulaire

Le papier recyclé postconsommation s'inscrit dans l'économie circulaire. Il est fabriqué à partir de matières recyclées ayant rempli leur fonction première, est acheté par un consommateur pour jouer un rôle donné, et pourra être recyclé de nouveau au terme de sa durée de vie utile. Ainsi, on peut dire qu'il entre et sort du cycle de consommation de manière durable.

Les fibres préconsommation, également qualifiées de fibres postindustrielles, proviennent du papier utilisé en contexte industriel, par exemple les impressions excédentaires ou les journaux invendus, et n'ont jamais atteint l'utilisateur final. Comme ce papier ne joue pas de rôle utile sur le marché de la consommation avant d'être recyclé, les fibres préconsommation ne sont pas un maillon de l'économie circulaire.

Seul le papier recyclé postconsommation, comme celui offert par Rolland, est fabriqué à partir de matières récupérées dans le cadre de programmes de recyclage, soit les magazines, les journaux, les prospectus publicitaires, les emballages et autres documents d'entreprise qui se retrouvent dans nos bacs de recyclage.

Les avantages environnementaux de l'utilisation de papier postconsommation sont nombreux

Le papier recyclé postconsommation compte de nombreux bénéfices environnementaux, qui surpassent ceux du papier composé de matières récupérées préconsommation. Bien que ce dernier réutilise les matériaux et contribue à une réduction de l'empreinte environnementale globale de la production papetière, le papier recyclé postconsommation constitue une option durable : il limite le recours aux fibres vierges, ce qui équivaut à plus d'arbres pour la planète; réutilise des matières déjà mises à profit par les consommateurs, contribuant ainsi au développement d'une économie circulaire; et prévient l'enfouissement d'une quantité considérable de déchets.

L'utilisation de fibres recyclées postconsommation encourage également la collaboration entre les papetières, les organisations tierces, les gouvernements municipaux et les exploitants de décharge afin de mettre en œuvre des changements systémiques pour réacheminer les déchets papiers hors des sites d'enfouissement et ainsi boucler la boucle. Cette approche maximise les chaînes de valeur non seulement en alimentant la production avec des matériaux recyclés, mais aussi en récupérant les sous-produits manufacturiers.

La production du papier recyclé postconsommation favorise également la revalorisation : par exemple, l'installation de production de Fox River Fiber de Sustana récupère près de 99 pour cent des matières résiduelles découlant du processus de recyclage et les transforme en de nouveaux produits, notamment de la litière pour animaux, des emballages moulés et des capsules d'engrais.

Les fibres vierges issues de forêts gérées de façon responsable jouent un rôle clé

Comme le papier ne peut être recyclé à l'infini – les fibres de bois peuvent être réutilisées de cinq à sept fois pour composer de nouveaux produits – les fibres vierges provenant de forêts certifiées FSC faisant l'objet d'une gestion responsable constituent un intrant essentiel pour les fabricants de papier durable comme Rolland.

Cette réalité encourage également les propriétaires de terres forestières à continuer de gérer celles-ci dans une optique durable plutôt que de les vendre à des promoteurs ou à des exploitants d'autres industries. Ainsi, les forêts se portent aujourd'hui plutôt bien aux États-Unis : au cours des 60 dernières années, les surfaces boisées ont augmenté de 3 pour cent et le volume de forêts a enregistré une hausse de 58 pour cent.

Fabricant de papier postconsommation depuis maintenant 30 ans, Rolland fait de la constance sa priorité

Rolland fabrique des papiers recyclés faits de fibres postconsommation depuis 1989. Dans le cadre de notre engagement de longue date envers la réduction de notre empreinte environnementale, nous avons notamment recours au biogaz, une source d'énergie renouvelable, depuis 2004.

Une analyse du cycle de vie menée par une société de services-conseils tierce illustre que la gamme Rolland Enviro est associée à une empreinte écologique beaucoup moins importante que celle des papiers vierges et 100 % recyclés moyens fabriqués en Amérique du Nord.

Puisqu'ils contiennent 100 % de fibres postconsommation, sont désencrés sans chlore et fabriqués à l'aide d'énergies renouvelables en utilisant une quantité minimale d'eau, les papiers Rolland Enviro offrent de nombreux avantages écologiques comparativement au papier vierge :

  • leur incidence sur les changements climatiques est de 62 pour cent moindre, ce qui réduit le potentiel de réchauffement plane?taire;
  • ils n'ont pas d'impact sur la biodiversité, puisqu'aucune espèce en danger n'est menacée par les activités forestières; et
  • leur faible contribution à l'eutrophisation signifie que leur impact sur la qualité de l'eau est de 76 pour cent moindre.

Cette performance environnementale, supérieure à tous les égards, est notamment due au fait que notre usine est spécialement conçue pour fabriquer des papiers postconsommation, à l'aide de fibres recyclées de qualité provenant des installations de désencrage de notre usine Sustana. En conservant le contrôle total des processus de production de fibres recyclées et de fabrication du papier, nous sommes également en mesure de certifier la qualité supérieure de ceux-ci.

Notre autonomie en matière de production et les résultats qui en découlent sont le reflet de 30 ans d'engagement envers la constance à toutes les étapes du processus de fabrication de notre papier recyclé.

Rolland mise sur un engagement durable plutôt que d'opter pour des solutions ayant un impact à court terme

L'approche de Rolland est très différente de celle de nombreux fabricants de papier, qui ajoutent simplement des fibres recyclées à la pâte vierge qu'ils transforment sur leurs machines à papier conçues pour traiter des fibres vierges. Comme ces machines ne sont pas correctement adaptées pour la production du papier recyclé, cette façon de procéder est associée à une hausse des émissions de gaz à effet de serre (GES). La fabrication du papier étant un processus hautement spécialisé, il n'est pas surprenant que la substitution d'un intrant clé entraîne des résultats inférieurs.

De plus, la hausse des émissions de GES signalée par ces papetières signifie qu'elles ne procèdent pas à une évaluation de leur impact environnemental à grande échelle, comme le fait Rolland avec son analyse du cycle de vie. En mesurant une seule variable, ces fabricants disposent de données beaucoup trop restreintes pour émettre des conclusions scientifiques fiables.

Rolland croit que la clé d'un papier durable réside dans la récupération postconsommation au sens large du terme (à l'usine de pâtes et papiers comme dans la chaîne d'approvisionnement en fibres), ainsi que dans l'évaluation exhaustive de l'impact environnemental de la production, qui permet de mettre en lumière les lacunes à améliorer.

Notre engagement de longue date envers la production de papier recyclé postconsommation et le rôle actif que nous jouons dans l'économie circulaire démontre le sérieux de notre approche et surpasse les résultats pouvant être obtenus en implantant des solutions à court terme pour la production de papier recyclé et en procédant à l'évaluation unidimensionnelle de son impact environnemental.

Nous croyons que les consommateurs de papier bien renseignés savent faire la différence.

Source : Entreprises Rolland

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
Spi-Bio
buckman banner
Vision Biomase Québec
paper & beyond
fpinnovations banner
cristini banner
le maitre papetier