Accueil Sciences et Innovations FPInnovations De récents essais de résistance au feu de FPInnovations donneront lieu à des modifications de code

De récents essais de résistance au feu de FPInnovations donneront lieu à des modifications de code

Envoyer Imprimer PDF

Des experts en incendie obtiennent des résultats de recherche à l'appui de l'utilisation de gaines d'escalier d'issue en bois massif encapsulées dans des bâtiments de moyenne hauteur au Québec

En 2015, le Code national du bâtiment du Canada a adopté des dispositions prescriptives permettant la construction de bâtiments de moyenne hauteur (jusqu'à six étages) à l'aide de matériaux combustibles. Ces dispositions prévoient de nombreuses mesures pour assurer la sécurité des occupants et des pompiers en cas d'incendie, par exemple l'installation de systèmes de gicleurs (conformément à la NFPA 13) et des assemblages incluant planchers, toitures, murs et gaines d'escalier d'issue présentant un degré de résistance au feu de 1 heure. Le Code du bâtiment de l'Ontario (CBO) et le Code de construction du Québec ont décidé d'exiger que les gaines d'escalier d'issue dans ces bâtiments soient faites de matériaux de construction incombustibles; le CBO exige également que les issues se conforment aux exigences de degré de résistance au feu de 1,5 heure.

FPInnovations a mené, en 2017, un projet de recherche visant à étudier la sécurité incendie des gaines d'escalier d'issue en bois dans des bâtiments de moyenne hauteur. Le projet visait à évaluer les préoccupations liées à l'utilisation d'issues en bois dans les bâtiments de hauteur moyenne, à analyser de récentes statistiques sur les incendies au Canada dans les structures résidentielles multifamiliales et à procéder à un incendie de démonstration d'un mur de construction massive en bois et d'un plancher à ossature en bois composé de poutrelles. L'incendie de démonstration à grande échelle avait pour objectif de démontrer qu'un mur d'escalier d'issue de construction massive en bois, pour utilisation dans un bâtiment de moyenne hauteur, constituerait une méthode de construction adéquate pour se conformer aux objectifs et aux exigences fonctionnelles des codes canadiens.

Une structure de démonstration à échelle réelle, composée d'un mur en bois lamellé-cloué protégé par un panneau de gypse et supportant un plancher composé de poutrelles en I qui présente un degré de résistance au feu de 1 heure, a été construite au laboratoire de recherche en incendie du Conseil national de recherches du Canada. Une charge de 2,4 kPa a été appliquée sur le plancher et les assemblages ont été exposés à un feu qui respecte la norme CAN/ULC-S101.

Le plancher s'est déformé jusqu'à défaillance après 83 minutes. La résistance structurale au feu du mur n'a pas vraiment été affectée par la défaillance de l'assemblage de plancher ou la carbonisation du mur en bois lamellé-cloué encapsulé. La structure massive en bois a empêché le passage de fumée et a évité une hausse de température du côté non exposé, qui simulait l'intérieur de l'escalier d'issue. Cela réaffirme que les issues qui se composent de matériaux de construction combustibles peuvent offrir une bonne protection en cas d'incendie en procurant suffisamment de temps aux occupants pour sortir et aux services d'incendie pour exécuter leurs tâches en toute sécurité. Ces résultats sont conformes à ceux obtenus dans le cadre de l'incendie de démonstration à grande échelle de gaine verticale en bois lamellé-croisé menée en 2015 (Incendie de démonstration a? grande e?chelle de gaine verticale de construction massive en bois du MFFP – Rapport final). FPInnovations, avec le soutien financier du BC Forestry Innovation Investment, poursuivra ses recherches en 2018-2019 sur la résistance au feu du bois lamellé-cloué afin d'accroître la confiance envers la résistance au feu des constructions massives en bois.

Ces données de recherche ont été utilisées directement à l'appui d'une demande de modification du Code soumise conjointement par cecobois et Technorm Inc. afin de permettre l'utilisation, dans les bâtiments de moyenne hauteur au Québec, de gaines d'escalier d'issue de construction massive en bois (combustible) encapsulées présentant un degré de résistance au feu de 1 heure. La proposition a été favorablement accueillie par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ); la mise en œuvre de la proposition et les détails de construction sont actuellement révisés par cecobois et la RBQ.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Lindsay Ranger ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) ou Christian Dagenais ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ), chercheurs au sein de l'équipe de Systèmes de construction de FPInnovations.

Source : FPInnovations

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
le maitre papetier
Vision Biomase Québec
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier