BioÉnergie La Tuque veut transformer des résidus forestiers en diésel

Mardi, 26 mars 2019 00:00 Les Affaires
Imprimer

La Tuque compte devenir le premier endroit au pays producteur de carburant 100% renouvelable, fabriqué à l'aide de résidus de coupes forestières. C'est le défi que souhaite relever l'équipe de BioÉnergie La Tuque (BELT) d'ici 2023. Patrice Mangin, directeur général de BELT viendra justement partager les grandes lignes de cet ambitieux projet de bioraffinerie lors de la conférence Grands projets d'investissement privés au Québec, présenté le 28 mai prochain, à Montréal. Un projet dont la construction est estimée à près de 1,2 G$.

Lire la suite de l'article

Source : Les Affaires

 

Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.